Se motiver à trier

Trier pour ranger permet de stimuler sa créativité et de laisser son esprit en paix.

Finalement, trier c’est comme méditer mais avec la satisfaction d’être venu à bout d’un challenge. Mais comment se motiver à trier ?

Idées pour trier

Trier est la base du rangement. Il est inutile de commencer à ranger si dans un premier temps vous n’avez pas trié en profondeur. Si vous êtes en train de lire cet article, vous avez sûrement déjà l’envie de passer à l’action. Le plus compliqué n’est pas de trier mais de se motiver à le faire. On a tous déjà pris dans notre vie des grandes résolutions le soir du 31 décembre. On a tous déjà eu de grandes théories sur comment mettre à profit notre temps libre en période de confinement. Et au final, on n’a pas suivi grand-chose de ce que l’on s’était promis de faire. Le dressing déborde toujours autant, la cuisine est submergée d’ustensiles en tout genre, la salle de bain est envahie de cosmétiques et vous télétravaillez toujours sur votre canapé (soi-disant à cause du manque de place).

Les 55 jours de confinement ne vous ont pas motivés à trier ?

Ce n’est pas grave, voilà que vous avez 4 semaines supplémentaires pour vous atteler à la tâche. Alors oui le confinement ne concerne pas tout le mondeÀ priori les seuls condamnés sont les retraités, les chômeurs, les petits commerçants et les restaurateurs. Mais même si vous êtes en télétravail et pas au bureau, c’est l’occasion de mettre à profit votre temps. Plutôt que de perdre 1 heure par jour dans les transports en commun, c’est l’occasion d’utiliser ces 60 minutes journalières pour trier.

« Nous ne manquons pas de temps, mais nous en avons beaucoup dont nous ne savons pas tirer profit. »
Senèque

Dans mon article Comment s’occuper durant le confinement ? Je vous donnais les clefs pour trier, organiser et nettoyer comme un pro. Cette fois, mon rôle est de vous coacher. Et pour ce faire, mon objectif c’est de vous motiver à vouloir trier. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai choisi d’exercer le métier de Coach en rangement: aider les autres à se surpasser et leur donner envie de changer leurs habitudes. Dans un premier temps, je vous propose de répondre aux 3 questions suivantes :

Quel est votre style de vie ?
Quel est votre style de vie rêvé ?
A quel moment je souhaite atteindre mon but ?

Tout d’abord, prenez le temps de définir votre style de vie actuel.

Êtes-vous célibataire, en couple, parent, sans emploi, indépendant, salarié… Précisez aussi le temps libre que vous considérez avoir, vos habitudes de vie, vos loisirs et le rôle de chaque membre de votre foyer à la maison.

Puis, prenez une autre feuille blanche et imaginez votre style de vie rêvé. Alors oui j’utilise le mot rêvé mais rappelez-vous que l’objectif sera de trier. Donc inutile de s’inventer une vie à la Lady Di. Restez le plus objectif possible en imaginant votre vie idéale notamment avec vos moyens financiers actuels. Pensez uniquement à ce que vous souhaitez changer ou améliorer comme le fait d’avoir plus de temps, de place, vivre dans un espace avec une nouvelle décoration… À l’issu des réponses apportées à ces questions deux choix vous seront possibles.

Le premier est de ne rien changer à votre vie. Parfois il nous faut repenser notre quotidien pour s’apercevoir que nous sommes très heureux. Qu’il n’y a rien qui puisse nous dérange réellement et que notre envie de changement réside principalement dans des aspects non essentiels à notre bonheur. En revanche, vous pouvez vous apercevoir que votre mode et style de vie ne vous conviennent plus du tout.

Vous manquez de temps pour profiter de la vie et que votre espace de vie ne vous ressemble pas.

La solution pour opérer un changement de vie est le rangement et pour pouvoir ranger il faut d’abord trier. Pour se motiver à trier, il est important de se fixer une date de commencement et de fin. C’est un peu comme arrêter de fumer. Pour changer ses habitudes il est important d’aborder la chose comme un challenge.

Bien-être au quotidien

Trier pour quels bénéfices ?

Pour vous donner encore plus de courage et que vous commenciez à trier, voici quels seront les bénéfices pour vous et votre intérieur. Tout d’abord trier est une activité qui permet d’avoir l’esprit allégé et de faire le vide. De plus, répéter un même geste ou mouvement a un pouvoir relaxant. Puis, trier va vous permettre de faire l’inventaire de tout ce que vous possédez. De ce fait, vous apprendrez à consommer différemment. Parfois nous pouvons être très étonnés de tout ce que nous avons accumulé au fil des années. Ne vous inquiétez pas, l’objectif n’est pas de devenir minimaliste mais de vous entourer uniquement d’objets et d’affaires qui vous apportent de la joie et qui sont nécessaires à votre quotidien.

Puis, trier est l’occasion de mieux ranger par la suite et d’optimiser vos espaces.

Ainsi, vous gagnerez en place et retrouverez plus facilement vos affaires. Retrouver plus vite ses affaires rime aussi avec gain de temps. Et plutôt que de perdre votre temps à farfouiller au fond des placards utilisez-le pour faire ce que vous aimez. Trier c’est vous offrir des bénéfices psychiques et physiques. Et parfois, ça fait du bien de s’occuper de soi 🙂

Enfin, vivre dans un espace rangé est rassurant. Comme expliqué ci-dessus votre objectif lorsque vous triez est de garder uniquement les affaires qui vous apportent de la joie et/ou de l’utilité. Et il est important de ne pas confondre utilité et attachement émotionnel. Ranger à une place bien précise les affaires qui nous apportent de la joie est rassurant. C’est intégrer à sa vie nos affaires que de leur trouver une place unique dans nos espaces. La façon dont vous rangez votre intérieur reflète qui vous êtes, vos peurs et vos joies.

« Une maison est le reflet de ceux qui l’habitent. »
Sandrine Fillassier

Trier à plusieurs

Parfois il est plus difficile pour certains d’entamer un challenge en solitaire. C’est pourquoi n’hésitez pas à faire appel à de l’aide pour trier. Vous pouvez mettre à contribution vos enfants ou votre conjoint. Si vous vivez seul(e), faites appel à de la famille ou des amis. Vous serez peut-être l’élément déclencheur auprès de vos proches. Après vous avoir aidé à trier chez vous, ils seront peut-être motivés à faire de même chez eux.

À l’inverse si vous avez besoin d’être rassuré et que vous avez du mal à vous séparer de vos possessions, faites appel à un professionnel. Trier, peut être une épreuve dans votre vie. Se séparer d’un objet c’est se séparer de soi. De la culpabilité peut aussi apparaitre lors de la séparation d’un objet de famille. Le rôle des Coach en rangement est de vous accompagner, vous diriger et de vous soutenir dans vos décisions.

De plus, trier à plusieurs c’est gagner du temps.

Si vous avez un emploi du temps bien rempli vous êtes sûrement sceptique à l’idée de trier vos affaires. Savoir que vous n’allez pas passer vos 4 prochaines semaines à consacrer votre temps libre à trier sera rassurant et motivant. Durant ce confinement, les Coachs en rangement peuvent continuer leur activité et s’assurent de respecter tous les gestes barrières.

Wabi-Sabi kezako ?

Lorsque vous venez de lire Wabi-Sabi, vous devez vous demander sur quelle planète vous venez d’atterrir. Je vous rassure ce n’est que la planète Marie Kondo. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, il s‘agit de la grande papesse de l’art de trier et d’organiser. Le Wabi-Sabi est un concept japonais, dérivé des principes bouddhistes que Marie Kondo explique dans son dernier article Wabi-Sabi and the Art of Kintsugi. Il s’agit d’un idéal esthétique, une philosophie, un art ou un mode de vie. Ça ne vous parle toujours pas ?

Au Japon, le Wabi-Sabi est un art de vivre.

Les japonais apprennent à vivre une vie simple, à accepter les épreuves comme elles viennent et à apprécier les imperfections de soi-même et des autres. Plus simplement, le Wabi-Sabi est la beauté des choses imparfaites et atypiques. Alors quel est le rapport avec le fait de trier et de ranger ? Le principe de trier vous apprend à valoriser vos affaires. Valoriser vos affaires c’est se rendre compte du bien qu’elles nous procurent pour en prendre davantage soin. Le Wasi-Sabi nous apprend à aimer nos affaires pour la joie qu’elles nous apportent et non pour leur côté esthétique.

Donc, si un objet est cassé ou abimé et qu’il vous apporte de la joie pourquoi s’en débarrasser ? Prenez le temps de le réparer ou de le raccommoder plutôt que de le remplacer par quelque chose qui ne vous apporte pas de sentiment positif. Au japon, le Kintsugi est l’art de la menuiserie dorée. On répare les objets cassés avec de la laque saupoudrée. L’objet perd de sa beauté initiale mais le sentiment et l’utilité restent inchangés.

Wabi-Sabi bol Marie Kondo

Prendre la décision de commencer à trier pour réorganiser son quotidien et son intérieur est un grand pas. Alors forcément vous avez besoin que l’on vous motive à vous atteler à la tâche. En plus de partager un moment, de faire le vide et de gagner de l’espace, trier vous apprendra à intégrer le Wabi-Sabi dans votre quotidien.